2016-09-01Communiqué de presse

Les affaires se déroulent comme prévu

Les conditions du marché sont difficiles. Peter-Josef Paffen, président du comité de direction d’AGCO/Fendt, n’a laissé aucun doute à ce sujet et l’a bien souligné le 1er septembre 2016 dans le cadre de la conférence de presse internationale AGCO/Fendt à Marktoberdorf. Et pourtant, chez Fendt, les affaires restent stables et se déroulent comme prévu. L’Europe présente un potentiel de croissance supplémentaire et, dans le reste du monde également, ce fabricant d’agroéquipements vise de nouveaux objectifs. Ainsi, l’investissement continue de façon intensive dans la recherche et le développement et, avec le nouveau Fendt Nature Green, c’est également une évolution visuelle qui débute au sein de la marque Fendt.

2016-09-01Communiqué de presse

Les affaires se déroulent comme prévu

Les conditions du marché sont difficiles. Peter-Josef Paffen, président du comité de direction d’AGCO/Fendt, n’a laissé aucun doute à ce sujet et l’a bien souligné le 1er septembre 2016 dans le cadre de la conférence de presse internationale AGCO/Fendt à Marktoberdorf. Et pourtant, chez Fendt, les affaires restent stables et se déroulent comme prévu. L’Europe présente un potentiel de croissance supplémentaire et, dans le reste du monde également, ce fabricant d’agroéquipements vise de nouveaux objectifs. Ainsi, l’investissement continue de façon intensive dans la recherche et le développement et, avec le nouveau Fendt Nature Green, c’est également une évolution visuelle qui débute au sein de la marque Fendt.

« Le contexte économique pour l’industrie du machinisme agricole reste délicat » a bien dit Peter-Josef Paffen dès le début de la conférence de presse AGCO/Fendt et cela, il l’a expliqué à l’aide du baromètre CEMA Business édité mensuellement pour l’industrie européenne du machinisme agricole. « Après une amélioration constante du climat par petites étapes en 2015, le baromètre Business a de nouveau baissé pour les quatre premiers mois de l’année en cours. Pendant les mois de mai à juillet, le climat est resté constant. Les prévisions ont été évaluées un peu à la hausse pour la première fois en juillet par rapport aux mois précédents. Cela pourrait indiquer que nous avons passé le creux de la vague et, qu’à l’avenir, le climat de l’industrie européenne du machinisme agricole pourrait être en voie d’amélioration. »

Les affaires se déroulent comme prévu malgré un contexte difficile

En dépit d’un contexte de plus en plus difficile, les affaires restent stables pour la marque Fendt et la société AGCO GmbH Marktoberdorf. « En 2015, nous avons vendu 13 678 tracteurs. Grâce aux moissonneuses-batteuses Fendt et à une discipline stricte en matière de dépenses, nous avons ainsi à nouveau pu enregistrer l’année dernière des chiffres corrects en matière de chiffre d’affaires et de résultat » a expliqué le président du comité de direction. Le faible niveau constant des prix du marché mondial pour des produits agricoles importants a provoqué une intensification continuelle de la concurrence au cours de l’année 2016 tant dans le domaine des volumes que des parts de marché, et pourtant Fendt se situe toujours, comme prévu, au même niveau environ que l’année précédente. L’objectif est la vente de 13 500 tracteurs Fendt, une légère progression dans la vente de moissonneuses-batteuses et de presses à balles Fendt ainsi qu’un volume de vente stable d’ensileuses Fendt Katana. Dans le domaine des matériels de fenaison, la livraison des premières machines va débuter au mois de septembre. Jusqu’à la fin de l’année, ce sont encore plus de 500 faucheuses, faneurs et andaineuses Fendt qui seront mis sur le marché. Le lancement sur le marché du Fendt Vario-Liner commencera en 2017.

Bonne position sur le marché allemand – Objectif pour l’Europe : une part de marché de dix pour cent

En 2015, après une phase stable de plusieurs années, le marché des tracteurs en Allemagne s’est effondré d’environ sept pour cent. « Avec 5 493 immatriculations, nous avons atteint une part de marché de 17 pour cent, comme l’année précédente. Pour le premier semestre 2016, nous tenons la tête du marché des tracteurs avec une part de marché de 19,7 pour cent. Cependant, en raison de la faible disposition à investir, le recul du marché s’est poursuivi avec un déficit de 9,7 pour cent. Notre objectif est de maintenir notre bon positionnement sur le marché allemand jusqu’à la fin de l’année, voire de l’améliorer légèrement » a annoncé Peter-Josef Paffen. Plus de 90 pour cent des tracteurs et des moissonneuses-batteuses Fendt vont dans la zone Europe de l’Ouest et Europe centrale. « L’objectif principal est d’augmenter progressivement à moyen terme la part de marché de Fendt en Europe de 8,3 pour cent actuellement à dix pour cent. En Allemagne, en France, aux Pays Bas, en Suisse et en Autriche, nous avons déjà de bonnes parts de marché, entre dix à pratiquement 20 pour cent. Ces parts de marché à deux chiffres, nous voulons les conserver, les stabiliser et – dans la mesure du possible – continuer à les développer. Nous voyons toujours une possibilité de croissance dans les pays suivants de l’UE : Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Scandinavie, ainsi que tous les pays d’Europe centrale dont la part de marché s’élève, en moyenne, à environ cinq pour cent. Selon nous, dans chaque pays européen, une part de marché de dix pour cent est réalisable pour Fendt. »

Des chances sur les marchés mondiaux pour la marque Fendt

De façon générale, Fendt s’est fixé comme objectif de proposer à l’avenir dans le monde entier la totalité de la gamme Fendt dans tous les pays et dans toutes les régions qui disposent d’une agriculture moderne. « En dehors de l’Europe, il existe maintenant en Amérique du Nord et dans les régions Australie/Nouvelle Zélande et Japon/ Corée du Sud des structures de commercialisation stables et prometteuses. C’est là-dessus que nous allons miser. Fendt voit également des possibilités en Afrique et les premiers tracteurs Fendt sont déjà utilisés en Afrique du Sud et dans certains pays choisis d’Afrique du Nord. Par ailleurs, nous avons ciblé en 2016 également de tout nouveaux marchés pour Fendt. Par exemple, l’Amérique du Sud. Fin avril 2016, nous avons présenté notre nouveau produit phare, le Fendt 1050 Vario, à l’occasion de l’Agrishow de Ribeirão Preto au Brésil. Il existe dans cette région un marché intéressant pour des structures ultra-modernes et performantes. En Iran, nous avons participé pour la première fois au salon du machinisme agricole Agrotech à Shiraz. Là aussi nous percevons des possibilités commerciales à venir. Le troisième nouveau marché pour Fendt est la Chine. Il existe aujourd’hui en Chine des régions avec une agriculture moderne sur des grandes surfaces et nous y préparons peu à peu une entrée sur le marché », c’est ainsi que Peter-Josef Paffen a expliqué les stratégies mondiales de distribution.

Fendt Nature Green – Le vert le plus frais du machinisme agricole

Le mois de septembre 2016 marque le début d’une nouvelle ère chez Fendt : à partir de cette date, tous les produits Fendt seront livrés dans la nouvelle couleur Fendt Nature Green. « Le nouveau vert Fendtest plus puissant, plus vif, plus vibrant et plus complexe tout en créant encore plus de dynamisme. Le vert le plus frais du domaine du machinisme agricole selon nous » renchérit Paffen. À partir de septembre commencera par ailleurs la production accrue et la livraison du nouveau produit phare, le Fendt 1000 Vario. Les faucheuses, faneurs et andaineuses du nouveau programme de matériels de fenaison Fendt seront également livrés à partir du mois de septembre. « Désormais, c’est un vaste programme full-line que nous proposons sous la marque Fendt. Des tracteurs Fendt d’une plage de puissance de 50 à 500 ch, les deux modèles d’ensileuse Fendt Katana 65 et 85, un vaste programme de moissonneuses-batteuses Fendt d’une plage de puissance de 180 à 500 ch, des presses à balles Fendt et les machines de récolte de fourrage Fendt. Ainsi, nous avons grandement avancé la transposition (Route 66) de la stratégie exclusive full-line de Fendt. Les distributeurs Fendt peuvent dès maintenant proposer en exclusivité un vaste programme Fendt avec des services très intéressants. En font partie une excellente disponibilité des pièces de rechange, des offres de financement souples et des offres de service attrayantes comme Fendt Pro Service pour les machines neuves et Fendt StarCertified pour les machines d’occasion ».

Près de 4 200 collaborateurs et collaboratrices

Fin décembre 2015, ce sont 4 220 collaborateurs et collaboratrices qui étaient employés dans les quatre emplacements allemands AGCO de Marktoberdorf, d’Asbach-Bäumenheim, de Hohenmölsen et de Feucht. En milieu d’année, on comptait 4 203 employés ; une légère baisse donc par rapport à l’année précédente, ce qui s’explique par l’augmentation croissante de la productivité dans l’entreprise.

Un budget de développement qui se maintient à un haut niveau

Dans le domaine de la recherche et du développement, la progression de Fendt va bon train, indépendamment des fluctuations du marché à court terme. Les importants projets d’avenir respectent le calendrier. Avec 60 millions d’euros environ pour l’année 2016, le budget de développement se trouve exactement au même niveau que l’année précédente.

Pour toute question, merci de contacter:

Fendt Press Office / PR
Télèphone : +49 (0) 8342 / 77 - 343
Courriel: pressestelle.fendt@AGCOcorp.com
Site Web: www.fendt.com
Sepp Nuscheler (télèphone portable): +49 (0) 171 / 41 35 58 1
Manja Morawitz (télèphone portable): +49 (0) 151 / 18 03 38 43

Téléchargements